La santé

Arythmie. Causes de rythme cardiaque rapide

Chaque organe humain est surprenant à sa manière et joue un rôle important dans le fonctionnement de l'organisme. L'un des plus importants est le coeur. La particularité de ce corps réside dans le fait qu'il possède des cellules spéciales capables de produire et de conduire une impulsion électrique le long de certaines fibres et de certains faisceaux. C'est grâce à lui que notre cœur se contracte. La «centrale électrique» principale est un nœud sinusal situé dans la zone de l’oreillette supérieure droite, et c’est celui-ci qui définit la fréquence cardiaque correcte. Quand une personne est au repos, elle est réduite 60 à 80 fois en une minute, moins pendant son sommeil et avec davantage d'effort physique. Si le cœur est en bonne santé à chaque coup d'un organe, ses services sont progressivement réduits à intervalles réguliers. Dans certains cas, le rythme, la force et la séquence des contractions du cœur peuvent être interrompus - cette affection est appelée arythmie.

Causes de l'arythmie

Les causes pouvant entraîner une arythmie sont variées. Elle est souvent causée par une maladie cardiaque, par exemple une maladie ischémique chronique, une myocardite, une cardiomyopathie, une maladie cardiaque congénitale. Les causes de battement de coeur rapide ou de ralentissement du rythme peuvent être trouvées dans la violation du travail de certains systèmes du corps - respiratoire, nerveux, digestif. L'arythmie peut survenir avec des lésions sclérotiques d'organes, des troubles métaboliques, un manque d'oxygène dans le sang, des troubles électrolytiques. En outre, des maladies du système végétatif et nerveux, des troubles de la glande thyroïde peuvent y conduire. Les causes de l'arythmie peuvent être les suivantes: stress normal, froid, stress émotionnel, ménopause, prise de certains médicaments, intoxication alcoolique, exercice excessif, etc.

Quelle est l'arythmie dangereuse

L'arythmie ne peut être ignorée, car elle signale le plus souvent des problèmes cardiaques ou des dysfonctionnements dans les systèmes importants. En outre, cette condition peut nuire à la santé. Lorsque les contractions cardiaques sont trop lentes, les organes ne reçoivent pas la quantité de sang nécessaire. Avec une fréquence trop élevée - le cœur n'a tout simplement pas le temps de se reposer et de se remplir complètement, cela entraîne également une diminution du débit cardiaque et, par conséquent, une privation d'oxygène. Les conséquences de l'arythmie peuvent être assez graves.:

  • perte de conscience fréquente due à une nutrition insuffisante du cerveau;
  • diminution de la performance;
  • la formation de caillots sanguins pouvant mener à un AVC ischémique;
  • le développement du flutter et de la fibrillation auriculaire;
  • œdème pulmonaire;
  • arrêt cardiaque.

Bien sûr, si une arythmie se produit lorsque la température augmente, une surcharge physique ou émotionnelle, très probablement, elle passera d'elle-même et n'entraînera aucune conséquence grave. Cependant, si cette condition se répète ou dure régulièrement plusieurs heures, contactez immédiatement un spécialiste.

Signes d'arythmie

En règle générale, lorsque le cœur fonctionne comme il se doit, une personne ne ressent pas ses battements, tandis que la fréquence de ses contractions reste dans les limites de la normale. Avec les arythmies, les changements du rythme cardiaque peuvent également rester imperceptibles, mais ils présentent le plus souvent des signes tangibles. Ceux-ci incluent un rythme cardiaque irrégulier, accéléré ou accéléré, un rythme cardiaque irrégulier, une décoloration ou la sensation que l’organe manque un battement. Cependant, tous ces symptômes n'apparaissent pas simultanément. Les arythmies cardiaques peuvent se manifester de différentes manières en fonction du type de maladie.

Tachycardie sinusale. Avec cette condition, il y a un battement de coeur rapide, le coeur exécute plus de 90 battements par minute, tandis que son rythme est maintenu correct. Ses principales caractéristiques sont:

  • palpitations cardiaques;
  • fatigue
  • faiblesse générale;
  • essoufflement.

Une telle arythmie peut également se développer chez des personnes en bonne santé en raison d'efforts intenses, de fièvre, de troubles émotionnels, etc., mais le rythme cardiaque se normalise ensuite.

Bradycardie sinusale. Battement de coeur lent, dans ce cas, le coeur fait moins de 60 battements par minute. Ses symptômes sont:

  • essoufflement;
  • faiblesse générale;
  • assombrissement des yeux;
  • des vertiges;
  • état proche de l'évanouissement;
  • fatigue
  • perte de conscience à court terme.

Cette arythmie peut également se produire chez des personnes en bonne santé, mais elle est le plus souvent causée par des maladies de la glande thyroïde, du cœur, des organes digestifs, de la nervose, etc.

Extrasystole. Cette condition est caractérisée par prématurée, comme si une contraction extraordinaire du coeur. Parfois, il peut être asymptomatique. Souvent, après une contraction extraordinaire, une personne peut ressentir un affaissement du cœur ou une secousse à la poitrine.

Fibrillation auriculaire. Il se caractérise par un rythme cardiaque rapide et chaotique, dans lequel, en règle générale, ce ne sont pas les oreillettes elles-mêmes qui se contractent, mais uniquement leurs fibres musculaires, ce qui fait que les ventricules ne possèdent pas un rythme spécifique. Dans la fibrillation auriculaire, le nombre de battements cardiaques par minute peut dépasser 250 battements. Son apparence peut être accompagnée par une sensation inattendue de rythme cardiaque, une insuffisance cardiaque, un manque d'air, une faiblesse, une douleur à la poitrine, un essoufflement et un sentiment de peur. De telles attaques peuvent passer assez rapidement (après quelques minutes, voire quelques secondes), sans aide supplémentaire, mais elles peuvent durer assez longtemps, de plusieurs heures à plusieurs jours, et nécessitent un traitement médical ou médical.

Tachycardie paroxystique. Ce type d’arythmie se caractérise par l’apparition dans le repos d’un battement de coeur rapide et rapide (jusqu’à 200 battements en une minute), sans troubles du rythme. Habituellement, une personne ressent clairement des coups fréquents et forts, son début et sa fin. Parfois, de telles crises peuvent être accompagnées de faiblesse, d’essoufflement, de douleurs à la poitrine, de sensation de retenue.

Bloc cardiaque. Ce terme implique une interruption du rythme, associée à une violation de l'impulsion électrique du muscle cardiaque. Elle s'accompagne d'un ralentissement du rythme des contractions pouvant provoquer des évanouissements, des vertiges, des maux de tête, une faiblesse, etc. Bloc cardiaque a plusieurs degrés, la gravité des symptômes dépend d'eux.

Traitement de l'arythmie

Il est impossible d’aborder le traitement de l’arythmie de manière irresponsable, en s’appuyant uniquement sur les remèdes populaires, et encore moins en espérant qu’elle disparaîtra d'elle-même. Tout d'abord, il est nécessaire d'établir le type d'arythmie et la cause de son apparition, et ensuite seulement de procéder à son traitement. Attribuez les mesures nécessaires au médecin en fonction de la forme, de la complexité de la maladie et de l'état du patient. Il est impossible de se soigner soi-même, car cela peut entraîner une détérioration de la condition. N'oubliez pas que seul un spécialiste peut savoir quoi faire avec l'arythmie.

La présence d'arythmie et son apparition sont établies au moyen d'un ECG. De plus, ses causes sont identifiées, et ce n’est qu’après cela qu’un traitement est choisi. En règle générale, l'arythmie est traitée de deux manières: avec des médicaments et, dans les cas graves, avec une intervention chirurgicale (généralement, en présence d'autres maladies cardiaques). Dans certains cas, pour rétablir un rythme normal, il suffit de guérir la maladie qui l’a provoquée.

Pour vous débarrasser des arythmies, utilisez des antiarythmiques. Le choix de tels médicaments est très vaste, il peut s'agir d'adénosine, de propaferon, de quinidine, etc. En outre, on peut prescrire au patient des sédatifs, ainsi que des médicaments réduisant le risque de formation de caillots sanguins et la survenue d'accidents vasculaires cérébraux. Il est recommandé de sélectionner individuellement un outil ou un autre, en tenant compte de nombreuses nuances - âge, condition humaine, type de maladie, etc.

En cas d'arythmie, la chirurgie n'est pas souvent nécessaire. Le traitement non médicamenteux comprend la stimulation, l'ablation par radiofréquence, l'implantation de défibrillateurs automatiques, la chirurgie à cœur ouvert.

Pour que le traitement de l’arythmie soit efficace, il est généralement recommandé aux patients de revoir leur régime alimentaire et de modifier quelque peu leur mode de vie.

Le régime alimentaire des patients souffrant d'arythmie devrait être riche en fruits, produits laitiers, légumes, jus de fruits. Divers fruits de mer, les algues sont très bénéfiques pour le cœur, la betterave rouge, la cerise, le cassis, les oranges aident à rétablir le rythme cardiaque. Buvez du jus de canneberge, du thé vert et du thé à la menthe. Dans le même temps, il est nécessaire de réduire la consommation, voire d’abandonner les aliments riches en cholestérol, graisses animales, sucre, sel, alcool, café, aliments frits et thé fort.

Les personnes souffrant d'arythmie devraient éviter les efforts physiques importants et le stress, arrêter de fumer. Pour améliorer la condition, il est recommandé de marcher plus à pied, pour effectuer une gymnastique simple chaque jour, vous pouvez visiter la piscine.

Comment traiter l'arythmie à l'aide de remèdes populaires

Il existe une masse de remèdes populaires qui se montrent bien dans la lutte contre l'arythmie. Cependant, avant de choisir l'un d'entre eux, vous devriez consulter un spécialiste.

En règle générale, pour éliminer la tachycardie, ils utilisent une infusion d’agripaume, du thé avec de la mélisse et une infusion de fleurs d’aubépine. Lorsque la bradycardie est utilisée, utilisez une décoction de jeunes brindilles de pin, d’achillée millefeuille, d’un mélange de citron et d’ail, de noix. En cas de fibrillation auriculaire, infusion de calendula, extrait d'Eleutherococcus, collection de montres à trois feuilles, rhizomes de valériane et de menthe, extrait de teinture ou d'aubépine. Avec des extrasystoles - moyen d’aubépine, infusions de bleuet, de prêle, de calendula, de valériane, de mélisse, d’extraits de rose musquée, d’adonis, de fleurs d’aubépine, de valériane.

L'excellent résultat dans le traitement de l'arythmie montre l'aubépine. Les fonds qui en découlent soutiennent le muscle cardiaque par le tonus, réduisent la pression, coordonnent l'activité du système nerveux central, augmentent la circulation coronarienne. De l'aubépine peut être cuit teinture. Pour ce faire, combinez 10 grammes de fruits secs coupés avec 100 millilitres d'alcool. Insister sur le mélange pendant 10 jours, puis filtrer. Prendre avant les repas 10 gouttes, mélangées à de l'eau, trois fois par jour.

Un remède universel contre l'arythmie est une infusion de valériane, adorable, d'asperges, de bleuets et d'aubépine. Pour le faire, mettez-les dans une casserole avec une demi-cuillère de ces plantes, faites-les cuire à la vapeur avec un litre d'eau bouillante et laissez-les pendant une heure. Prenez toutes les deux heures en petites portions.

Cet outil aidera à ralentir le rythme. Divisez quatre citrons en quatre parties égales, placez-les dans un litre d'eau bouillante et laissez cuire. Lorsqu'ils sont réduits à l'état fondu, ajoutez-leur environ 200 grammes de sucre en poudre, un verre d'huile de sésame et 500 grammes de noix de Grenoble pré-hachées. Prenez la composition d'une cuillère à soupe vingt minutes avant les repas, trois fois par jour.

Pour réduire le rythme cardiaque, vous pouvez utiliser une décoction de navet. Dans un verre d'eau bouillante, déposez 2 cuillères à soupe de navet râpé et laissez bouillir pendant un quart d'heure. Buvez les moyens filtrés dans une demi-tasse quatre fois par jour.

En cas de troubles du rythme, il est également utile d'utiliser du jus de radis noir dans des proportions égales combinées avec du miel. Cela signifie que vous devez boire trois fois par jour pendant une cuillère à soupe.

La fibrillation auriculaire peut être traitée par perfusion de dogrose. Pour le faire cuire dans un thermos, placez 2 cuillères à soupe de fruits et un demi-litre d’eau bouillante. Une heure plus tard, ajoutez la même quantité d'aubépine. L'outil obtenu doit être divisé en plusieurs parties égales et boire par jour. Pour le suivre, vous avez besoin d’une année de cours - trois mois, après un mois de congé, et recommencez à prendre.

Arythmie chez les enfants

Malheureusement, les palpitations se retrouvent également chez les enfants. Elle peut être causée par de nombreuses raisons - caractéristiques du cours de la grossesse et de l'accouchement, malnutrition fœtale fœtale, prématurité, maladies endocriniennes, infections entraînant une altération du métabolisme eau-électrolyte, des malformations cardiaques congénitales, etc.

Chez les patients jeunes, les symptômes de l'arythmie sont généralement légers et, par conséquent, la maladie est plus souvent détectée lors des examens de routine. Mais parfois, on peut le voir indépendamment. Tout d'abord, les parents doivent être avertis par l'apparition d'essoufflement chez l'enfant lors d'un effort physique insignifiant, par une pulsation excessive des vaisseaux du cou, par un changement du tonus de la peau dans la zone du triangle nasolabial. Les enfants peuvent se plaindre d'un malaise à la poitrine, de vertiges et d'une faiblesse.

Le traitement de l'arythmie chez les enfants repose sur le même principe que chez l'adulte.

Regarde la vidéo: Troubles de Rythme Cardiaque (Janvier 2020).