Les enfants

Comment renforcer l'immunité de l'enfant

Sur l'état d'immunité de l'enfant doit prendre soin de sa naissance. Le meilleur moyen de le maintenir, bien sûr, est d'allaiter. Malheureusement, cela ne suffit pas toujours. En grandissant, de nombreux enfants commencent souvent à attraper un rhume et tombent malades, en particulier chez ceux qui font partie du groupe pour la première fois. L’immunité peut s’affaiblir pour diverses raisons. Son état de vie, ses habitudes alimentaires et son état émotionnel influencent énormément son état de santé. La situation de l’environnement joue un rôle important à cet égard.

Signes de faible immunité

Chaque parent peut évaluer l'état d'immunité de son bébé, car il ne nécessite aucun test spécial ni étude complexe. Plusieurs facteurs indiquent l'affaiblissement des défenses de l'organisme:

  • Maladies fréquentes. Si un enfant est malade plus de six fois par an, et pas seulement en période d'épidémie, si ses maladies sont graves et accompagnées de complications, son immunité sera probablement réduite. De plus, les maladies catarrhales ou virales qui passent sans fièvre peuvent indiquer sa diminution. Dans ce cas, le corps n'est tout simplement pas capable de fournir la résistance nécessaire à la maladie.
  • Fatigue constante et léthargie. Une fatigue inutile et une léthargie constante, surtout accompagnées d'une pâleur du visage et de la présence de cercles sous les yeux, peuvent parler de la nécessité d'accroître l'immunité chez les enfants.
  • Ganglions lymphatiques enflés. Avec une faible immunité chez les enfants, il y a presque toujours une augmentation des ganglions lymphatiques dans l'aine, les aisselles et le cou. Habituellement, ils sont doux au toucher et ne causent pas beaucoup d'inconfort.
  • Réactions allergiques, manque d'appétit, dysbiose, perte de poids, diarrhée fréquente ou, au contraire, constipation et éruptions herpétiques régulières.

Moyens de renforcer le système immunitaire

Les principaux alliés de la bonne immunité de l’enfant sont: l’activité physique, une alimentation équilibrée, un mode de vie adéquat et une stabilité émotionnelle. Par conséquent, afin de l'élever aux enfants, il est nécessaire:

  • Bonne nutrition. Le régime alimentaire de l'enfant doit toujours être varié et équilibré. Chaque jour, au moins un fruit ou légume frais doit être présent. Pour l'immunité, l'enfant a besoin de vitamines A, C, E, B, D, de potassium, de magnésium, de cuivre, de zinc et d'iode. Essayez de donner plus souvent aux enfants du miel, des canneberges, des légumes verts, du foie, des oignons, des fruits secs, des noix, des légumineuses, du bouillon, des grains entiers, des produits laitiers, des céréales, des agrumes, du poisson, de la viande, etc.
  • Activité physique. Pour les enfants, l'activité physique est très importante. Avec le plus petit, vous pouvez régulièrement faire les exercices les plus simples. Les enfants plus âgés devraient être enregistrés dans un cercle, cela pourrait être la danse, la lutte, la gymnastique, etc. Très utile pour renforcer l'immunité chez les enfants.
  • Promenades quotidiennes. L'air frais et le soleil sont les meilleurs atouts pour maintenir la santé de votre bébé. Chaque jour dans la rue, l'enfant devrait avoir environ deux heures.
  • Durcissement. Il est recommandé de commencer à tempérer un enfant dès la naissance, mais cela doit être fait avec précaution et progressivement. Pour les nouveau-nés, il suffit d’organiser des bains d’air réguliers et de ne pas trop les envelopper, à la maison ou en promenade. Les enfants plus âgés peuvent être frottés avec une éponge humide, réduisant progressivement la température de l'eau. Plus tard, vous pouvez essayer une douche avec une petite différence de température, etc.
  • Routine quotidienne. Cela aidera à améliorer l'immunité de l'enfant avec le bon programme avec une relation réfléchie au stress. L'enfant doit suivre et s'entraîner, marcher et se détendre. Essayez de garder toutes ses affaires dans un certain ordre et à peu près au même moment. Une attention particulière doit être accordée au sommeil, car il a une grande influence sur l'état du système nerveux et le bien-être général de l'enfant. La durée du sommeil dépend de l’âge de l’enfant. En moyenne, les nouveau-nés devraient dormir 18 heures, les enfants plus âgés environ 12 ans, les enfants d’âge préscolaire et les écoliers - environ 10 ans.

En plus de tous les outils ci-dessus, pour augmenter l'immunité de l'enfant, beaucoup prennent des médicaments immunostimulants ou immunomodulateurs. Cependant, avec leur utilisation, il est nécessaire de faire preuve d'une grande prudence, car avec l'utilisation non systématique de tels médicaments, de graves troubles du système immunitaire peuvent se produire, qui se révèlent souvent bien plus graves que les rhumes constants. Par conséquent, tout médicament destiné à améliorer l’immunité ne devrait faire appel qu’à un spécialiste. Les remèdes populaires sécuritaires peuvent constituer une bonne alternative aux médicaments, mais ils ne doivent également être pris qu'après consultation du médecin.